INFRASTRUCTURES

La croissance démographique et économique a accrue les besoins d’aménagement et de réhabilitation des infrastructures en Guinée. Le gouvernement favorise une plus grande implication du secteur privé dans le cadre de partenariats public-privé pour satisfaire la demande en infrastructures routières, immobilières, ferroviaires et maritimes.

Nombreuses opportunités d’investissement découlent du nouveau schéma directeur de Kaloum et des îles Loos dont le pays s’est doté pour redynamiser la région autour de la capitale.

Des infrastructures d’assainissement sont également nécessitées. En effet, à l’exception de Conakry, le service public de ramassage des ordures ménagères et déchets assimilés est quasi inexistant.