AGRICULTURE

La terre guinéenne est fertile. Elle comprend 6,2 millions hectares de terres arables dont près de 75% sont à exploiter. Le pays jouit d’une diversité climatique qui lui confère un avantage comparatif dans la production d’un vaste nombre de cultures à travers les quatre régions naturelles de la Guinée :

Guinée Forestière

La promotion agricole porte sur les cultures de cacao, de thé, d’hévéa, de palmier à huile et de café Ziama.

Haute Guinée

Terre de savane favorable à la culture du coton et des tubercules (manioc, igname, patate) et autres produits forestiers (karité, miel). Elle dispose également d’immenses étendues de plaines rizicoles dans le bassin du Niger, l’un des plus importants d’Afrique.

Moyenne Guinée

Région de l’élevage par excellence, le Fouta Djalon de par son climat est la région des produits maraichers : tomates, oignon, aubergines, etc. Le climat est également propice à la culture de céréales (fonio) et de tubercules (pommes de terre).

Basse Guinée

La culture de diverses variétés d’ananas est répandue dans cette région. La production des mangues, d’avocats et de bananes est également en pleine expansion. Zone côtière jouissant de 330 km de littoral, elle concentre la majorité des ressources halieutiques abondantes estimées entre 150.000 et 250.000 tonnes de poissons par an.