La Haute Guinée (La Guinée des Savanes)

En couvrant 40% du territoire national, la Haute Guinée est la région la plus vaste, sa végétation est composée de plateau et de savane et arrosée par le fleuve Niger.

Le Niger est un fleuve international qui traverse cinq pays Ouest africains Guinée, Mali, Niger, Bénin, et Nigéria. Comme le fleuve Sénégal, le fleuve Niger prend sa source en Guinée, à 745 m d’altitude, dans le Massif du Daro (région de Faranah, à la frontière de la Sierra Leone). Sur tout son trajet guinéen, le Niger porte le nom de DJOLIBA OU DJALIBA.

La région est majoritairement peuplée par les Malinké, population islamisée de longue date et appartenant au groupe linguistique des Mandé (avec les Djakanké, Kuranko, Konianké). Cette région qui a été le centre politique du vaste Empire du Mali a conservé son histoire grâce à des mémorialistes célèbres appelés les DJELY (griots) et qui font figurent d’historiens et qui chantent encore aujourd’hui l’épopée du Mandingue avec Soundiata Keita. Les Malinkés ont ainsi donné naissance à un style de musique puissant et spécifique, accompagné par des instruments originaux comme le balafon (grand xylophone composé de gourdes à cordes), la kora, le Djembé ainsi que par les voix puissantes des griots. Aujourd’hui, cette musique malinké est portée sur les scènes mondiales par des nombreux artistes exceptionnels : chanteurs, danseurs de ballets (les ballets africains), percussionnistes. Il faut souligner que dans le passé, les Malinkés ont pris une part active à la tradition sculpturale des Mandingues au Mali (les Bambaras) et qu’elle a conservé aujourd’hui un riche patrimoine culturel grâce aux associations de forgerons qui ont produit d’impressionnants masques zoomorphes tels que le DAKOYA et d’autres objets sculptés utilisés au cours de danses rituelles. D’autres corps comme la confrérie des Chasseurs (DOZOS) pour la protection des villages et la résolution des conflits. Ces derniers participent grandement à la manifestation des scènes folkloriques de danses, chants, des parades, des réunions, où sont évoquées, racontées, les histoires liées à cette confrérie.